Adapté du superbe jeux Tales of Symphonia, cette série fait 4 épisodes (OAV) de 30 minutes chacun.Elle date de 2007 (je crois).

Dans le monde de Sylvarant, l’énergie vitale, le Mana, se fait rare. Ainsi, pour contrer ce fléau, une Elue est choisie pour “régénérer le monde” en activant les sceaux des éléments (feu, air, eau, terre) et réveiller la Déesse Martel.
Nous retrouvons ainsi, Colette, nommée L’Élue, qui devra effectuer ce pèlerinage pour sauver ce monde en déclin et enfermer les Désians, demi-elfes semant la terreur dans Sylvarant.
Aidée de ses amis Lloyd et Génis, de sa professeur Raine et de Kartos, mystérieux mercenaire, elle parti à l’aventure.

Tout d’abord, cet anime reprend exactement le même scénario et, des fois, les même paroles, que dans le jeux Video.
On peut ainsi suivre l’ascension de Colette en tant qu’ange et ceux jouant et ayant jouer a ce jeux s’y retrouveront parfaitement.
Tout est quasiment identique au jeux.
L’animation, elle, est splendide je trouve. Les dessins sont magnifiques, les scènes de combat aussi.
Tout est bien retranscrit.
La musique est aussi très belle, comme dans le jeu me direz-vous !
Niveau scénario, on nous épargne toutes les quêtes annexes du jeu et on se concentre sur le pèlerinage de Colete.
Ceux qui ne connaissent pas le jeux ne seront surement pas perdu.
Tout est assez bien expliqué au niveau de l’histoire.
Les seuls points noirs que je trouve dans cet anime, c’est surtout la fin. Une autre saison est prévue (je crois) pour la suite, mais c’est sur que si on s’en arrête à Tales of Symphonia : Sylvarant, on reste vraiment sur sa fin et on veut savoir la suite !
Ensuite, il n’y a pas assez de details au niveau de l’activation des sceau (bon, en 4 épisodes, c’est dur, j’avoue) et les aventures en général (enfin, en même temps, ayant l’habitude du jeux, mon avis est un peu altéré).
Malgré ça, je conseille en tout cas cet anime, aussi bien pour les fans du jeux que les non connaisseurs. C’est un vrai régal pour les yeux et les oreilles.

Publicités