N’ayant pas de posté de nouveaux articles depuis environ une semaine (je ne reçois pas de figurine toutes les semaines Nan mais !),  je vous propose une petite critique de Odin Sphère, à l’honneur de Gwendolyn (de Alter) qui viendra rejoindre ma collection d’ici 1 ou 2 semaines.

 

Odin Sphere

Origine: Odin Sphere
Editeur : Square Enix
Distributeur : Ubisoft
Plateforme: Playstation 2
Genre: Action /Jeux de rôle
Sortie France: 14 mars 2008
Prix: 40€

Synopsis :
Ouvrez un livre et jouer son histoire. Voila comment résumer ce jeux. Un conte de fée à jouer.
Une fille, Alice, ouvre un premier livre avec l’histoire Valkyrie et incarnez Gwendolyn, une Valkyrie (d’où le titre de l’histoire) qui part aider son père sur le champs de bataille pour récupérer un Chaudron magique. Une fois l’histoire finie, Alice ouvre le second livre, où vous incarnez Cornelius. Et ainsi de suite pendant 5 livres. Les deux derniers étant le combat final et la fin de l’histoire.
Au final, vous jouerez 5 personnages :
* Gwendolyn, la valkyrie,
* Cornelius, le prince Pooka,
* Mercedes, la reine des fées,
* Oswald, le chevalier ténébreux,
* Velvet, la princesse du royaume de Valentine.
Des histoire hautes en rebondissement, toutes liées les unes aux autres de différentes façons.

Mon avis :
Au niveau graphique, il n’y a rien à dire. Un vrai prodige en 2D, une beauté pour les yeux. Le chara-design est très soigné, les décors sont vraiment merveilleux. Chaque nouveau "monde" est un plaisir. En bref, tout est beau et très poétique. On se laisse très vite emporté dans ce monde imaginaire.
L’histoire est vraiment prenante. A chaque chapitre, j’ai envie de découvrir la suite, que va-t-il arriver à l’héroïne ? Quel ennemi vais-je avoir à vaincre ? Quelle cinématique va-t-il y avoir ? Ce qui est assez dommage, c’est que l’on ne peut pas vraiment réagir sur les dialogues.
L’univers est assez original. Chaque carte est circulaire où l’on peut courir vers la droite où vers la gauche. La carte du monde est aussi très bien détaillée et plusieurs chemins sont possible pour aller jusqu’au boss final.
Passons un peu aux points noirs. Le moins gênant est le game play, qui est assez répétitif, mais il faut bien préparer sa technique lors du boss. Heureusement qu’il y l’alchimie, la cuisine et le ‘jardinage" (planter une graine et la faire pousser) qui change un peu et fais gagner pas mal d’expérience. Le gros point noir, c’est la difficulté. Ce jeu est vraiment dur et il ne faut pas se décourager. Je suis en mode facile et déjà, j’ai eu beaucoup de mal à tuer les premiers boss (le dernier que j’ai vaincu m’a pris une heure, à force de recommencer et changer de technique), mais l’envie de savoir la suite de l’histoire et pouvoir jouer les autres personnages prend le dessus. Et quelle satisfaction dès que l’on bat le boss !
En bref, un jeu dur, certes, mais tellement beau, prenant et magique !

Ma note : 18.5/20

Quelques screens via Jeuxvideo.com



__________________________________________

J’espère que ça vous aura plu !

Rendez vous la semaine prochaine avec Remilia (si elle veut bien arriver) et Gwendolyn (enfin, ça dépend quand est-ce que le vendeur peut me l’envoyer) ! o/

Publicités